Notre trip au Salar d’Uyuni – Jour 3
Bolivie

Notre trip au Salar d’Uyuni – Jour 3

Heyy ! On se retrouve pour le troisième et dernier article (snif) à propos de notre aventure au Salar d’Uyuni. Une journée qui s’est beaucoup passée en voiture et qui fût écourtée. Nous vous racontons tout ça, c’est parti !

Je vous invite à lire le jour 1 ainsi que le jour 2 afin de comprendre au mieux cet article !

3ème jour au Salar d’Uyuni

Réveil aux aurores pour un départ prévu à 5 heures. Prêts à partir, pas de trace de Vladimir, notre guide. Nous avons fini par l’appeler, le pauvre est arrivé en furie après une panne de réveil. Il faut dire que nous avons été impressionnés par son rythme de travail qui finalement ne consiste qu’à visiter le salar en étant toujours loin de chez lui. D’après mes souvenirs, il n’a qu’un jour de repos par semaine. Le reste du temps, il est au volant de son 4×4 à guider touristes et voyageurs au gré du même parcours, des mêmes paysages…

Petit déjeuner express à base de céréales dans du yaourt à boire, café, tisane et… je ne me souviens plus ! Puis hop, nous avons embarqué à bord du Vladi4x4 pour un bon moment de route avant d’arriver aux geysers

Les Geysers

Rappelez-vous que nous avions froid, constamment il faisait froid. La voiture était finalement là où nous étions au plus chaud et encore…
En chemin nous avons été bloqués plusieurs minutes par un des 4×4 enfoncé dans un tas de neige, il faisait encore nuit. Notre pauvre Vincent a eu le malheur de sortir et de glisser dans une flaque gelée.
Quelque temps traversant routes et paysages à couper le souffle, une odeur devint de plus en plus envahissante. C’était le signe que nous approchions des geysers puisque l’odeur était celle du souffre.

Il y en avait partout, certains étaient complètement naturels et d’autres sortaient de tuyaux en acier. Cet endroit m’a immédiatement fait penser à la scène dans l’Âge de Glace où se trouve tous les geysers. Nous étions impressionnés par ce décor surnaturel, c’était magique !

Eaux Thermales

Après encore un bon moment en voiture, nous avons tous chanté en chœur la Maladie d’amour de Michel Sardou jusqu’à notre arrivée aux eaux thermales ou autrement dit Las Aguas Termales de Polques. Il s’agit d’un bassin naturel dans un cadre grandiose où l’eau, riche en minéraux, approche les 30 degrés. Ce qui est plutôt chaud au sein d’une température ambiante de 0 degré ! C’était extrêmement tentant par ce froid glaciale de se glisser dans cette source d’eau chaude thermale immergés dans un décor aussi magnifique. Cela dit, il fallait bien entendu se mettre en maillot de bain et se trouver une place entre les dizaines de personnes présentes dans ce petit bain. Autant vous dire que par ce froid nous avons eu le courage d’y glisser que nos jambes et de regarder nos copains de route tenter l’aventure. Regardez comme ils sont beaux !


En s’arrêtant ici nous ne doutions pas que nous y passerions autant de temps…

Désert de Dali

Les copains rhabillés, un café avalé et nous avons repris notre route direction Désert de Dali puis le Lac Vert avant de déposer les garçons à un arrêt de bus les conduisant au désert d’Atacama au Chili, finalement tout près d’Uyuni. Sur les chemins nous nous sommes arrêtés pour nourrir des chiens errants qui semblaient bien connaître Vladimir. Nous avons joué avec eux, leur avons donné du pain, de l’eau puis nous sommes remontés à bord du Vladi4x4 direction le Désert de Dali.

desert de dali bolivie uyuni webandsun web and sun blog antoine et sophie

Il est difficile d’expliquer le charme de ce désert et sa particularité. Il y a quelque chose de mystique, une âme si statique et vivante à la fois. Je me souviens des flaques d’eau tellement gelées qu’elles étaient incassables, comme une patinoire ! Et pourtant, les tons de ce désert sont si chaleureux, l’opposé de celui d’Uyuni.

L’imprévu

En reprenant la route pour le Laguna Verde (Le lac vert que j’évoquais plus haut), la voiture s’est mise à « brouter » c’était plutôt inquiétant ! Il y a avait une fuite dans le liquide de refroidissement, c’était donc devenu dangereux de rouler ! Nous avons donc fait demi tour pour revenir aux eaux thermales, lieu de passage fréquent où nous pourrions trouver d’autres guides pour aider à réparer la voiture. Avant cela les garçons sont montés dans une autre voiture pour rejoindre le point qui les menaient au Chili. C’est donc là que nos chemins se sont séparés. Salut à vous les gars si vous passez par là !

Heureusement, la route entre le désert de Dali et de Las Aguas Thermales, que nous avons donc parcouru à trois, n’était pas très longue. Il n’y avait plus personne dans le bassin, c’était très tentant d’y aller mais comme nous ne savions pas combien de temps nous allions rester sur place, nous n’avons pas pris le risque qu’une fois en maillot de bain, nous devions partir dans la minute. Finalement nous sommes restés au moins deux heures.

Le pauvre Vladimir était à fond pour réparer la fuite, on essayait de l’aider comme nous pouvions mais il n’y avait pas grand chose à faire. Alors nous avons attendu que les voitures, revenant du tour, passent pour qu’une d’entre elles veuille bien nous ramener à Uyuni.


Pendant ces deux heures, nous n’avons pas fait grand chose si ce n’est contempler ce paysage surnaturel, unique et inoubliable. J’ai regardé avec envie une touriste qui profitait du peu de monde pour faire du yoga face à ce décor incroyable. Cela me rappelait nos cours face à l’océan à Mancora, d’ailleurs, j’en fais régulièrement chez moi depuis ces initiations.

Retour au point de départ

Comme je le disais, deux heures plus tard les voitures ont commencé à repasser dans le sens du retour. Vladimir les arrêtait toutes pour savoir s’ils avaient deux petites places pour nous. C’est un 4×4 rouge qui nous a pris à bord avec deux jeunes backpackeuses. Il me semble qu’il s’agissait d’une américaine et d’une australienne. Elles ne voyageaient pas ensemble et ça m’a vraiment fait plaisir de voir deux jeunes femmes voyager seules. Nous en avons croisé beaucoup et c’est vraiment cool ! You go girl l ! 💪🏼

Je ne peux même pas vous dire le nombre d’heures que nous avons passés dans cette voiture à faire le voyage à l’envers de notre parcours initial avec de nouveaux paysages qui défilaient. Retour au point de départ. Nous n’avons effectué que deux arrêts. Le premier était pour manger dans un petit village complètement hors du temps. C’est vraiment ce que je préfère quand je voyage, cette impression de voyager dans le temps ou même de planètes en planètes. Enfermés dans notre routine, nous ne pouvons pas imaginer tout ce qu’il existe, tous les modes de vies si différents qu’il a sur la Terre. Le deuxième arrêt fût pour admirer de plus près un troupeau d’un certain type de lamas. Ils n’étaient pas si craintifs, c’était une pause voiture qui change des pauses à la Station Essence du coin.

En Bref

Je ne manquerais pas de le dire, ces trois jours de trips font parti des plus marquants de ma vie. Je suis si heureuse de les avoir vécus !
L’agence touristique par laquelle nous sommes passés pour faire ce tour s’appelle Andes Salt Expeditions Tour Operator, n’hésitez pas à nous contacter si vous voulez plus d’informations à ce sujet, nous vous répondrons avec plaisir ! Je n’ai pas été surprise de voir tous ces avis si positifs sur Vladimir, je pense que nous avons été très chanceux de tomber sur ce super guide.

Voilà, c’était tout pour le Tour du Salara d’Uyuni, j’aurais encore tellement de choses à raconter mais d’autres sujets attendent et j’ai hâte de vous partager la suite de nos aventures ! Pour être au courant de sa sortie, suivez-nous sur Insta ou Facebook !

A très vite,

Sophie

Le plus d’Antoine : Ce qui m’a le plus marqué ce dernier jour ce sont les geysers. C’est le genre de truc qu’on voit à la télé. En revanche, l’odeur de souffre à bien mis 2 semaines avant de complètement nous quitter.
Pour être honnête j’ai eu un pincement au cœur au moment de laisser Vladimir en galère avec son 4×4. Si jamais vous passez là bas, demandez à être avec lui !

5/5 (3 Reviews)
Partager
Written by Sophie Barbaud

1 Comment

  • Isabelle L. 22 avril 2019 at 19 h 33 min

    C’est toujours un plaisir de lire votre road trip et de découvrir ces paysages et endroits magnifiques.
    Encore, encore !!!
    Merci à tous les deux pour ce partage, Bisous, Isabelle

    Reply
  • Please Post Your Comments & Reviews

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

    Instagram

    Instagram a retourné des données invalides.

    Follow us