5 choses à faire pendant le voyage Paris-Lima
Pérou

5 choses à faire pendant le voyage Paris-Lima

Voyage Paris-Lima

Ça y est, nous sommes enfin dans l’avion, prêts pour ce voyage et soulagés. En fait, on ne réalise toujours pas. Ce grand départ.. On en parlait depuis si longtemps et nous y voilà. C’est parti pour 10 heures de vol jusqu’à Atlanta !

1. Regarder Vaïana dans les airs

vaïana webandsun web and sun blog

Nous avons peu dormi, pas plus de deux heures et c’est pourtant passé très vite.
Bon, il a fallu que l’on s’occupe alors on a mangé, beaucoup mangé !

Aussi, on a regardé Vaïana et pour moi ça a été un gros coup de coeur ! Je ne suis pas une grande fan des nouveaux Disney qui je trouve, manquent de charme et de magie. Celui-là m’a pourtant beaucoup touché. Tout est beau, les couleurs, les paysages, les personnages, l’histoire et même les chansons ! Moi qui n’aime pas tellement prendre l’avion ça m’a fait m’y sentir bien ! Bref, si vous avez l’occasion je vous conseille, et pas qu’un peu, de le regarder !!

2. Passer l’immigration à Atlanta

Arrivés à Atlanta nous avons passés quelques heures dans l’aéroport mais avant nous avons dû passer par l’épreuve redoutée de l’immigration. Même si on avait résolu le  problème du Visa on n’était pas sans une petite appréhension. Nous sommes arrivés tout sourires devant ce monsieur si stoïque et impressionnant. Première question: « Est-ce que vous voyagez en famille ? » On bredouille que non, qu’en fait nous sommes amis mais nous voyageons ensemble tout ça tout ça. Il nous a coupé net en avec un ton des plus aimables pour nous dire « J’en ai rien à foutre avec qui vous voyagez, dites-moi juste oui ou non, est ce que vous voyagez en famille ? ». Réponse: «No». Gloups. Quelques questions plus tard nous avions réussi la première étape !

3. Passer la sécurité à Atlanta

Étape numéro deux: passer la sécurité. Nous avons fait la queue, retiré nos chaussures et posé nos affaires sur le tapis roulant. Le scanner dans lequel il fallait passer était beaucoup plus sérieux que ceux que l’on peut avoir l’habitude de voir. C’est une sorte de tube vertical. Il faut se placer correctement sur les pas dessinés au sol, rester haut les mains et quelque chose, difficile à décrire, se met à tourner très vite autour de nous. Tout le monde est très sérieux, on s’étonne de voir autant de personnes représentants typiquement les clichés américains.

Nous n’avions pas sorti nos ordinateurs de nos sacs pour leurs passages dans le scanner contrairement à ce qu’il fallait. Ils ont alors demandé avec un ton grave à qui cela appartenait. Une voyageuse à côté de nous a détendu l’atmosphère en blaguant avec  Antoine « T’as un ordinateur ?! Dommage, t’es renvoyé chez toi ! ». Ça nous a fait rire mais d’une certaine manière c’est vrai que l’on fait attention à tous nos faits et gestes, on obéit au doigt et à l’oeil, on sent bien que tout le monde a un peu peur et n’est pas serein.

4. Vivre the tout petit American dream

Atlanta pianiste web and sun blog paris lima voyage

La pression est retombée quand nous sommes arrivés dans le hall de notre terminal, là où il y a toutes les portes d’embarquement. Il y avait plein de restau et de fast-food dont un Macdo of course ! Avant de partir on s’était promis de tester le MacDo américain s’il était à l’aéroport mais pour le coup on avait déjà bien trop mangé dans l’avion pour se remettre à table !

Alors on s’est baladé dans les boutiques que nous  proposait le duty-free. Au beau milieu du grand hall il y avait un bar en forme de cercle. On y a pris un verre en écoutant le pianiste du bar. Sous ses airs de Ray Charles il jouait avec son coeur, c’était rassurant et très agréable. 

5. Attendre notre avion retardé pour Lima

 

voyage webansun atlanta

Et puis on s’est rendu à notre porte d’embarquement prêts, à partir vers Lima. On s’est refroidi après avoir vu que notre avion avait 2 heures de retard. La fatigue nous a eu et c’était sûrement la partie la plus pénible de notre voyage. Distribution de chips sponsorisées Made in America pour nous redonner un peu de joie. Nous avions vraiment hâte de partir mais surtout d’arriver. Après ce bon moment de lamentations nous sommes enfin montés dans l’avion, là nous avons dormis pendant les 6 heures de vol (sauf quand il fallait manger !) 

Il n’y a eu ni Web ni Sun pendant ce voyage et ça nous a manqué alors rendez-vous dans le prochain article pour se rattraper ! On vous y racontera notre arrivée sur les terres Péruviennes de Lima.

À très vite !

Sophie

Le plus d’Antoine: Je pense que manger mérite un point à lui tout seul. Les hôtesses passent leur temps à distribuer à manger et à boire, quand l’avion est en retard, ils donnent à manger… On fait que ça !  Au final le trajet est quand même passé super vite, mais les 2h de plus à Atlanta étaient les plus longues. Après ce qui s’était passé à Paris, on se demandait si on allait finir par arriver. Ce n’était qu’un moment à passer, on y est !

5/5 (1 Review)
Partager
Written by Sophie Barbaud

10 Comments

  • Jean-Marie GAILLARD 16 mai 2017 at 21 h 14 min

    Le voyage au Pérou en passant par les US… c’est toujours une aventure 🙂
    J’espère que votre stage se passe bien !

    Reply
    • Antoine Lounis 18 mai 2017 at 21 h 55 min

      C’était pas de tout repos !
      Ça se passe très bien merci 🙂

      Reply
  • Baudrie Virgirnie 16 mai 2017 at 22 h 44 min

    Le dicton dit : les voyages forment la jeunesse !
    Vous y êtes …
    Bises et à bientôt
    Virginie « la fée Mélusine »

    Reply
  • Lise 16 mai 2017 at 23 h 26 min

    Hâte de continuer à suivre vos aventures sur instagram et le blog <3

    Lise

    Reply
    • Sophie Barbaud 18 mai 2017 at 17 h 52 min

      Merci Lisou, contente que tu nous suives <3 Des bisous !

      Reply
  • Marie Kléber 17 mai 2017 at 16 h 56 min

    Ca ne donne pas envie de transiter par les US. Je comprends le soulagement une fois passés le contrôle et la sécurité.
    La pause bar-piano était bienvenue.
    Vivement la suite.

    Reply
    • Sophie Barbaud 18 mai 2017 at 17 h 49 min

      Non c’est sur, on s’en doutait d’ailleurs mais c’était la solution pour avoir des vols vraiment moins chers. Oui le piano-bar nous a mis du baume au coeur !

      Reply
  • Bernard 24 mai 2017 at 23 h 07 min

    De vrais connards ces américains à la police des frontières. Même si tu n’a rien à te reprocher, tu n’es pas tranquille! J’en ai bavé pendant ma période Tahiti. Heureusement que vous aviez le vol retour Madrid parceque sinon c’était « back home sweetie »!.
    Hâte de suivre vos aventures.

    Reply
    • Sophie Barbaud 25 mai 2017 at 0 h 21 min

      Merci Bernard, oui ça n’a pas été évident. Ouf on s’en est sorti ! Merci de nous suivre, ça nous fait super plaisir !! 🙂

      Reply

    Please Post Your Comments & Reviews

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

    Instagram

    Instagram a retourné des données invalides.

    Follow us